Une construction de la clinique

Titre : Une construction de la clinique
Auteur : Jacques Bescond
Éditeur : Editions L'Harmattan
ISBN-13 : 9782296446434
Libération : 2010-11-01

Télécharger Lire en ligne



La clinique connaît au XVIIIe siècle une évolution déterminante dans un contexte socioculturel exceptionnel. Un hôpital parisien, la Charité, qui plus est couvent-hôpital, immergé dans le milieu académique et encyclopédiste, devient une référence, lieu de construction d'une clinique chirurgicale puis médicale, consacrée par le Décret du 4 décembre 1794. Le chirurgien lettré, passionné de technique et de science, participe à la problématique du savoir, conduit son expérience sensible du dehors vers le dedans et bouleverse l'épistémologie dans une difficile approche physique du corps confrontée à la connaissance anatomique.

2010

Titre : 2010
Auteur : Massimo Mastrogregori
Éditeur : Walter de Gruyter GmbH & Co KG
ISBN-13 : 9783110341744
Libération : 2015-01-01

Télécharger Lire en ligne



Die Bibliographie verzeichnet jährlich die bedeutendsten Neuerscheinungen geschichtswissenschaftlicher Monographien und Zeitschriftenartikel weltweit, die inhaltlich von der Vor- und Frühgeschichte bis zur jüngsten Vergangenheit reichen. Innerhalb der systematischen Gliederung nach Zeitalter, Region oder historischer Disziplin sind die Werke nach Autorennamen oder charakteristischem Titelhauptwort aufgelistet.

Situation ducative et significations

Titre : Situation ducative et significations
Auteur : Christiane Moro
Éditeur : De Boeck Supérieur
ISBN-13 : 2804146804
Libération : 2004-08-23

Télécharger Lire en ligne



Question vive en sciences humaines et sociales, la signification est interrogée ici à partir du champ disciplinaire des sciences de l’éducation. Elle est envisagée dans le cadre de la situation éducative sous l’angle de sa dynamique de développement.

Les tudiants et le travail universitaire

Titre : Les tudiants et le travail universitaire
Auteur : Mathias Millet
Éditeur : Presses Universitaires Lyon
ISBN-13 : 2729707220
Libération : 2003

Télécharger Lire en ligne



Le livre propose une analyse des rapports socialement différenciés des étudiants au travail universitaire. S'appuyant sur une enquête comparative conduite, au sein des universités lyonnaises, entre deux filières d'études contrastées, la médecine et la sociologie, l'auteur porte le regard sur les apprentissages étudiants et examine tour à tour les emplois du temps, les dispositifs d'organisation écrits, les pratiques de lecture et d'écriture de ces deux groupes d'étudiants. L'ouvrage montre que les matrices disciplinaires et la nature spécifique des savoirs transmis (leur organisation, leurs traditions...) sont, en plus de la composition sociodémographique des publics, au principe de variations significatives dans les pratiques du travail universitaire et les rapports des étudiants à ce dernier. La sociologie a beaucoup fait pour la mise au jour d'inégalités dans les rapports aux savoirs selon les conditions sociales d'origine des étudiants et pour l'analyse des fonctions de reproduction exercées par le système scolaire dans son ensemble. Elle n'a en revanche guère insisté sur les partages sociaux (dans les manières d'apprendre et dans les rapports aux savoirs) qui peuvent résulter de la fréquentation de savoirs socialement et cognitivement différenciés. C'est à l'aune de cette question, et dans la double optique d'une sociologie de l'éducation et des savoirs, que l'auteur se propose d'analyser les pratiques du travail universitaire des étudiants.

Histoire des m decins

Titre : Histoire des m decins
Auteur : Stanis PEREZ
Éditeur : Perrin
ISBN-13 : 9782262051143
Libération : 2015-03-19

Télécharger Lire en ligne



De l'Antiquité à nos jours, une magistrale histoire des médecins, à la fois culturelle, politique et sociale, par l'un des plus grands spécialistes français du sujet. De l'Antiquité à nos jours, une magistrale histoire des médecins, à la fois culturelle, politique et sociale, par l'un des plus grands spécialistes français du sujet. Étrangement, une profession aussi célèbre et prestigieuse que celle de médecin n'a que rarement fait l'objet d'une synthèse historique allant de l'Antiquité à nos jours. Stanis Perez, l'un des plus grands spécialistes du sujet, retrace ici les principales étapes de l'évolution de l'art de soigner, sinon de guérir, en s'intéressant à ceux qui en ont la mission et qui en ont fait le serment. Depuis Hippocrate, le médecin est tantôt loué, tantôt décrié pour son combat victorieux contre la maladie, mais parfois perdu contre la mort. À la fois artisan et artiste de la santé, il s'est métamorphosé avec le christianisme et l'avènement, au Moyen Âge, d'un savoir essentiellement livresque. Qu'il soit alchimiste, bonimenteur ou universitaire, le praticien de l'époque moderne profite des cours princières pour s'imposer peu avant l'émergence révolutionnaire de la clinique. Au XIXe siècle, c'est un réformateur qui consolide son rayonnement social et entend jouer un rôle croissant dans la vie de la cité... ou dans les campagnes reculées. Les lourdes épreuves du XXe siècle, la faillite de l'État providence et la crise contemporaine de la profession, enfin, ont soulevé des débats qui, pour la plupart, sont toujours d'actualité. À la fois culturelle, politique et sociale, cette magistrale Histoire des médecins permet de mieux connaître une profession millénaire dont l'importance se rappelle à nous quotidiennement.

Fer ou cigu R cits sur le cancer du sein au 18e si cle

Titre : Fer ou cigu R cits sur le cancer du sein au 18e si cle
Auteur : Daniel Droixhe
Éditeur : Académie royale de Belgique
ISBN-13 : 9782803104895
Libération : 2015-10-01

Télécharger Lire en ligne



Quand le docteur Anton Störck annonça en 1760 qu’il avait découvert un moyen de soigner le cancer par la ciguë, le public crut entrevoir l’abandon de la pratique d’excision qui, avec toutes les douleurs qu’elle imposait, dominait depuis l’Antiquité la thérapie de la maladie. Les récits qu’on présente ici restituent les hésitations, les angoisses et les espérances que suscita l’application du remède du docteur Störck — avec ses criants échecs mais aussi de supposées réussites. On évoque les causes que la médecine du temps attachait à l’origine de la maladie : contusion qui dégénère, effets de la contagion ou de l’hérédité, perturbations d’ordre moral (frayeur, colère, excessive « mélancolie »). Cet épisode de l’histoire du cancer est remis en contexte dans la problématique des rapports qu’entretiennent la médecine dictée par la Faculté et les thérapies parallèles, à l’horizon de la « naissance de la clinique » décrite par Michel Foucault. Daniel Droixhe est professeur émérite de l’Université libre de Bruxelles et chargé de cours honoraire de l’Université de Liège. Il est membre de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Secrétaire de la Société wallonne d’étude du dix-huitième siècle, il a développé le programme « Môriåne » de recherche sur les éditions clandestines liégeoises du dix-huitième siècle.

La sant des populations civiles et militaires

Titre : La sant des populations civiles et militaires
Auteur : Elisabeth Belmas
Éditeur : Presses Univ. Septentrion
ISBN-13 : 9782757401620
Libération : 2010

Télécharger Lire en ligne



Depuis vingt ans, la construction de politiques laïques de santé publique et la médicalisation de l'hôpital ont fait l'objet de travaux majeurs. Grâce à des sources inédites et des méthodes novatrices, cette série de travaux sur la santé des populations civiles et militaires retrace les mutations des structures de soins traditionnelles et étudie le regard des populations sur les formes nouvelles d'assistance sanitaire. Dès la fin du XVIIe siècle, les populations militaires sont prises en charge par des institutions laïcisées et médicalisées -thérapeutiques ou thermales- qui serviront de modèle aux hôpitaux civils du XIXe siècle. Dans le même temps est créé un corps de santé militaire qui veille en temps de paix à la santé des troupes, traite les blessures des combattants et soigne aussi bien militaires que civils dans les territoires soumis par la conquête coloniale. Au XVIIIe siècle, les populations urbaines connaissent des perspectives sanitaires nouvelles par la diffusion de médicaments prometteurs tels que le quinquina, grâce aussi aux transformations de l'hôpital civil. Ce bouleversement des structures thérapeutiques s'accélère aux XIXe et XXe siècles dans le secteur public comme dans le secteur privé. Les patients recourent désormais en nombre croissant à l'hôpital; ils n'hésitent plus à se plaindre, exigeant le respect de la personne par l'institution médicale.

Le temps d instruire

Titre : Le temps d instruire
Auteur : Francia Leutenegger
Éditeur : Peter Lang
ISBN-13 : 3039117238
Libération : 2009

Télécharger Lire en ligne



Comment decrire et expliquer les phenomenes d'enseignement et d'apprentissage a l'ecole ? Quelle articulation peut-on reperer entre les systemes didactiques ordinaires et des systemes - paralleles -, tels que le soutien aux eleves en difficulte ou les classes d'accueil destinees aux eleves non francophones ? Quelles sont les caracteristiques des activites scolaires en mathematiques, dans quelles conditions sociales et materielles sont-elles proposees aux eleves et comment ceux-ci les traitent-ils ? L'approche clinique/experimentale preconisee s'attache a decrypter les negociations qui caracterisent les transactions didactiques en cherchant quel est le sens que professeur et eleves attribuent aux activites. Du cote du chercheur, elle s'interesse a cerner quels sont les instruments utiles pour suivre les dynamiques d'une seance de travail ordinaire dans une classe ou avec un petit groupe d'eleves aux prises avec des taches scolaires dans le domaine de la numeration et des operations elementaires. En approfondissant ces problematiques, cet ouvrage se propose dans le meme temps d'apporter sa contribution au developpement du champ des didactiques disciplinaires et de la didactique comparee."

Revue Anthropologie des connaissances Vol 6

Titre : Revue Anthropologie des connaissances Vol 6
Auteur : Collectif
Éditeur : Archives contemporaines & Sté. anthropologie des connaissances
ISBN-13 : 9782813001511
Libération : 2014-06-02

Télécharger Lire en ligne



La Revue d’anthropologie des Connaissances se propose d’explorer un champ de réflexion formé de nombreux travaux à la fois théoriques et pratiques qui visent à montrer comment la connaissance se forme et se diffuse.La revue publie des articles en provenance des sciences sociales qui s’attachent à l’étude des connaissances réalisées comme discours, comme pratiques, ou comme dispositifs techniques ; sur les conditions de leur production, de leur utilisation, de leur transmission et, plus largement, de leur mobilisation par les collectifs d’humains. Le terme « anthropologie » est pris ici non pas dans son sens particulier, mais au sens général d’enquête multidisciplinaire sur les pratiques et les conduites, sur les représentations et les idéologies, sur les professions, les organisations et les institutions, sur les techniques et les productions dans leurs singularités historiques.

Une histoire de la modernit sonore

Titre : Une histoire de la modernit sonore
Auteur : Jonathan STERNE
Éditeur : La Découverte
ISBN-13 : 9782707188250
Libération : 2015-09-10

Télécharger Lire en ligne



Ce livre très original et novateur raconte une histoire dans laquelle le son, l'audition et l'écoute sont placés au centre de la vie culturelle des deux siècles passés, au cœur de la connaissance, de la culture et de l'organisation sociale. Il propose une alternative au récit dominant selon lequel la culture occidentale, en devenant moderne, serait passée d'une culture de l'audition à une culture de la vision. " Il vous faut un casque audio " : ce slogan publicitaire du début du XXe siècle n'a rien perdu de son actualité. S'isoler dans un monde de sons, prêter attention aux détails acoustiques, rechercher la haute fidélité sonore, communiquer à distance et construire un réseau social... ces pratiques s'enracinent dans un ensemble de transformations intervenues au tournant du XIXe alors que gramophone, stéthoscope, téléphone et autres dispositifs d'écoute deviennent les protagonistes d'une histoire passionnante, celle de notre culture sonore. Jonathan Sterne s'intéresse aussi bien aux anthropologues collectant des chants indigènes qu'aux auditeurs occidentaux surpris par les voix des morts. Son ambition est de rendre compte de l'importance de l'histoire du son dans tous les aspects de la " modernité " : l'évolution des sciences, la mutation de la médecine, la popularisation des techniques et des médias, l'essor concomitant du capitalisme et du colonialisme, les nouvelles formes de pouvoir collectif et entrepreneurial. Une histoire de la modernité sonore propose une alternative au récit dominant selon lequel la culture occidentale, en devenant moderne, serait passée d'une culture de l'audition à une culture de la vision. Livre fondateur des sound studies, il est d'ores et déjà considéré comme une référence dans ce domaine émergent.